L'envolée sauvage, intégrale 1, Laurent Galandon et Arno Monin

Nous sommes en en 1941, en France. Simon est orphelin. Il est Juif et vit dans l’orphelinat d’un petit village. Il est très proche de la nature, et surtout, des oiseaux.

Jusque-là, tout va plutôt bien, la guerre n’a pas d’impact sur la vie du petit garçon. Mais les langues commencent à se délier, l’antisémitisme banal finit par s’installer, et Simon va devoir fuir…

Nous suivons Simon à Paris, puis à la montagne. A chaque étape, nous sentons un petit moment de répit… avant la nouvelle descente, toujours plus loin, vers les Enfers… Et à chaque étape, les oiseaux sont présents, et sauveront Simon de la méchanceté humaine.

Ce tome Intégrale 1, regroupe les deux premiers tomes de la série. Nous y suivrons Simon jusque dans les camps… Les deux flashs qui nous montrent un vieil homme (la toute première et la toute dernière page), nous laissent présager une fin meilleure, mais nous imaginons bien que Simon n’a pas fini d’être confronté à l’Histoire…

Le thème bien connu de la Shoah et tout ce qui a pu être écrit dessus est ici destiné à un plus jeune public. Il est abordable dès 10 ans (programme d’histoire du CM2…). Et certes, c’est un sujet difficile, mais il n’est pas raconté avec tout le pathos que l’on voit parfois, et aucune image n’est choquante… Et puis, tout comme pour Simon, il y a les oiseaux qui accompagnent le récit et qui permet de l’adoucir. Enfin, malgré les horreurs de cette période, il y a de beaux messages, l’entraide, l’amitié et la rage de vivre.

Une très jolie BD sur fond historique, touchante et agréable à lire, malgré le thème central. L’histoire est simple et pleine de tact. Le dessin (d’Arno Monin, qui avait fait L’adoption que nous avions adoré), tout en finesse montre un jeu de regards très intéressant. A lire afin de pouvoir discuter avec nos enfants de cette sombre période historique…

Bonne lecture,

Vio

Pensez à nous suivre également sur Facebook.

Retour à l'accueil