Les Sept sœurs, tome 1, Lucinda Riley

A force d’entendre parler de ces Sept sœurs, j’ai fini par craquer moi aussi.

Les Sept sœurs est une saga de bientôt six tomes (dans quelques jours à peine). J’imagine qu’il y en aura sept…

C’est donc une saga, une saga familiale avec pour commencement la mort du père.

Pa Salt, le père en question, est un homme très riche, non marié, qui a adopté aux quatre coins du Monde six filles, à qui il a donné le nom des sept étoiles de la Pléiade. Il manque donc une sœur (Mérope), qui n’a jamais été adoptée…

A la mort de leur père, les filles sont toutes absentes. Elles sont adultes, et vivent à divers endroits du Monde. Seule Maia, l’aînée, vit encore dans la résidence paternelle, en Suisse.

A cette annonce, elles se retrouvent toutes les six dans la maison de leur enfance. Leur père leur a laissé à chacune pour héritage une lettre, accompagnée d’un indice, ainsi que des coordonnées GPS. Ces coordonnées correspondent au point de départ de leur vie. Elles peuvent ainsi partir, ou non, à la recherche de leurs origines.

Ce premier tome nous fait voyager avec Maia, l’aînée, qui va partir pour Rio.

J’ai beaucoup aimé ce roman qui se passe sur deux époques : l’actuelle, avec Maia, et une plus ancienne, celle de son arrière-grand-mère maternelle. J’ai beaucoup apprécié que le roman se passe aussi dans différents pays, et donc différentes cultures. Le point de départ est évidemment la Suisse, mais ce n’est que le lieu de départ… L’histoire, celle qui va nous dévoiler le secret de la naissance de Maia, se déroule à Rio, mais également à Paris, et la différence de culture de l’époque est très flagrante. La troisième chose que j’ai énormément appréciée, c’est la trame historique de cette histoire : nous sommes entre les années 20 et les années 30, et le décor de Rio va bientôt changer à jamais, puisque c’est le moment de la création de leur célèbre Cristo.

Ce roman a donc tout pour me plaire : secrets de famille, histoire et culture (et on ne peut pas nier que l’auteur s’est extrêmement bien documentée), voyage à travers des villes très différentes (Rio et Paris), dans des quartiers bien précis et très bien dépeints, dans des ambiances (anciennes et actuelles) que nous ressentons agréablement à la lecture, des histoires d’amour (évidemment, mais sans amour, il n’y aurait pas de famille, et encore moins de secret de famille !!!).

J’ai tout simplement dévoré ce roman. J’ai préféré d’ailleurs attendre un peu pour vous en parler, car j’ai mis un peu de temps à sortir de l’histoire. Je reste tout de même légèrement sur ma faim, car je trouve qu’on n’apprend pas assez de chose sur le père en question, et c’est aussi vers lui que se tournent mes interrogations. J’espère que les tomes suivants y répondront peu à peu…

J’ai aussi un peu peur, car j’ai bien compris que chaque tome correspond à une sœur. Je me suis extrêmement attachée à Maia, et j’espère que ça ne portera pas préjudice aux suivantes !!! J’ai déjà acheté le tome 2, mais j’attends un peu avant de me plonger dedans…

Je vous souhaite une très bonne lecture !

Vio

Pensez à nous suivre également sur Facebook.

Retour à l'accueil